Acheter du neuf à Paris : comment éviter un parcours du combattant ?

En France, la vente d’appartements neufs ne cesse de progresser. Vous vous demandez peut-être comment réussir l’achat d’un logement neuf durant cette année. Découvrez tous les programmes immobiliers neufs à Paris ou à proximité. Ils vous aideront à acquérir une habitation neuve.

Conseils n°1 : une visite sur le terrain s’impose

Avant signer la réservation d’un appartement neuf, il est capital de faire une visite sur place. Sachez que l’emplacement est indispensable lorsqu’il s’agit d’un achat immobilier neuf à Paris. Effectivement, il est fortement recommandé d’explorer le territoire, pendant quelques périodes afin de s’imprégner de l’ambiance, et d’éviter les surprises désagréables.

Il est aussi indispensable d’aller à la mairie pour être au courant des projets et pour avoir des informations concernant le PLU (Plan Local d’Urbanisme), notamment les hauteurs possibles pour les nouvelles habitations riveraines.

Conseils n°2 : Bien lire le contrat de réservation de sa future habitation

Comme tout achat dans le neuf à Paris, il est important d’examiner minutieusement d’abord le contrat, ensuite le contrat de vente ainsi que tout ce qui s’y réfère, et enfin la fiche technique décrivant de façon précise les équipements et les matériaux qui sont censés figurés à terme dans l’habitation. Si un matériel ne figure pas dans la cette fiche, le promoteur n’est pas forcément engagé de le placer. Par exemple, l’automatisation des rideaux métalliques. C’est aussi une manière de déchiffrer parfaitement le plan d’architecture de votre future maison neuve.

Comme tout achat d’appartement, ce qui est le cas en général quand on acquiert une habitation neuve auprès d’un promoteur, le contrat de réservation indique aussi l’échéancier à considérer pour subventionner régulièrement l’immobilier neuf à Paris. Le dépôt de garantie ne s’élève pas plus de 5 % du tarif de vente. Après avoir signé l’acte de vente réel chez le notaire, il est recommandé de payer 35 % du tarif à l’accomplissement de l’objet de la fondation, 95 % à la clôture des tâches, 70 % pour la mise hors eau, le reste à la remise.

Conseils n°3 : Faire une remise minutieuse de l’habitation neuve

À la date de la remise du logement neuf, l’acheteur possède 30 jours pour indiquer par lettre recommandée les réserves. Encore faut-il les avoir repérées ! C’est la raison pour laquelle la livraison est un moment crucial dans le processus de passation des marchés dans la maison neuve. Il est vivement recommandé de faire le tour de toutes les pièces, avec la fiche technique, un sèche-cheveux pour essayer toutes les prises électriques de l’appartement et enfin avec les nuanciers.

À la moindre imperfection, il existe une possibilité d’avoir des compensations. En cas de problèmes graves, il est recommandé, par contre, de consigner un pourcentage du prix de vente jusqu’au règlement du litige. Après ces étapes, vous aurez le droit de profiter d’un logement neuf, respectant les dernières normes écologiques et environnementales.

Quel est le rôle d’accompagnement du promoteur immobilier dans votre projet d’achat ?
Acheter du neuf en Ile de France : y-a-t-il suffisamment de projets pour répondre aux demandes ?