Comment organiser une visite immobilière soi même ?

Quand on veut vendre un appartement ou une maison, on a tendance à solliciter le service des professionnels de l’immobilier. Mais on sait qu’il y a tant d’avantage à le faire soi-même, sans compter le fait qu’on ne doit en aucun cas faire visiter (que ce soit l’agence ou des acheteurs directs). Avant une visite, il y a quelques trucs à savoir en préparation pour que tout se passe bien.

Identifier les potentiel acheteur

Un des avantages d’Organiser une visite immobilière soi même c’est qu’on a l’occasion de connaître les prétendants et potentiels acheteurs.

N’hésitez pas à poser des questions aux personnes qui répondent aux offres afin de ne pas perdre de temps avec des visites peu concluantes. Expliquez-leur que cela permet d’éviter des déplacements inutiles si le bien ne répond pas à leurs attentes.

Il est préférable d’organiser la visite par téléphone plutôt que par e-mail ou par d’autres moyens (réseaux sociaux…). Vous pouvez également leur demander leurs coordonnées et leur disponibilité afin de déterminer leur sérieux et leur motivation. Si un acheteur est intéressé et motivé, il ne manquera pas de les communiquer. Il se déplacera aussi rapidement en semaine pour la visite.

Se renseigner sur les visiteurs

Il faut aussi se renseigner sur le projet des acheteurs, ce qu’ils veulent voir ou non dans leurs futurs logements pour éviter de mauvaises surprises. Aussi bien nécessaire que de connaître leurs budgets et d’éviter ainsi une vente non concluante à cause de la légèreté de budget.

Il est bénéfique d’organiser plusieurs visites dans la journée pour mettre en valeur le bien et de créer une petite course en faisant croiser les visiteurs. Cette compétition aide beaucoup à conclure rapidement la vente et d’avoir une offre encore plus généreuse.

Faire des préparations

Il est aussi nécessaire de bien préparer le logement en vente avant la visite. Pour cela, il faut bien ranger et ouvrir les volets et rideaux de toutes les pièces pour faire entrer le vent et la lumière. Il faut penser à les refermer aux heures de visite s’il y a trop de bruit dehors, et c’est avant de faire entrer les visiteurs.

Les lumières devront être éteintes au moment de visite pour montrer aux acheteurs que c’est lumineux le jour. En revanche, il faut éclairer au maximum si c’est une visite de soir.

Il est mieux de faire en sorte que les visiteurs sont attendus et qu’on ne le laisse pas croire que leurs arrivées nous dérangent. Il faut suspendre alors bien avant leurs arrivées toutes activités comme la cuisine, lessive ou autres.

Lorsque vous estimez que les visiteurs se sentent plus à l’aise dans la visite, vous devez uniquement les accompagner et les laisser découvrir par eux-mêmes. Sinon, vous devez les guider plus loin et leur suggérer chaque porte à ouvrir. Et lorsque la visite de la maison est terminée, l’idéal est de retourner dans la première pièce pour leur laisser une meilleure image de la visite.

Home staging : un petit investissement pour un gros impact sur la vente
Vefa : tout savoir sur la vente en l’état futur d’achèvement