Location meublée, vide, saisonnière, colocation : les différents baux de location

Un bail est défini comme un contrat qui engage deux parties, le propriétaire et le locataire. Il stipule toutes les conditions relatives à la location ainsi que le montant du loyer et les détails concernant le bien. Par conséquent, la définition des droits et des obligations des deux parties permet de régler les différends qui peuvent survenir. Il existe différents types de baux, tels que : la location vide, la location meublée, la location saisonnière ou la colocation.

Comment choisir le type de location qui convient ?

Vous projetez de louer un appartement ou une maison, pourtant vous vous perdez dans les différents baux de location qui existent. Il vous est recommandé de connaître les différentes caractéristiques de chaque bail qui réglementent la relation contractuelle avec le propriétaire.

Votre choix devra notamment dépendre de certains critères. En premier lieu, vous devrez prendre en considération la durée de location souhaitée. Vous devrez ensuite prendre en compte le côté juridique de ces différents baux de location. Enfin, vous évaluerez votre budget par rapport au coût de location sur le marché. Par conséquent, si le futur locataire souhaite s’installer pour plusieurs années, être plus rassuré et payer moins cher, il lui est préférable d’opter pour un contrat de location vide.

Choisir entre une location meublée ou non

Les demandes actuelles ont conduit à la naissance de ces différents baux de location que peuvent choisir les locataires. Leur contrat de location préféré est celui des logements vides. Il offre plusieurs avantages à savoir un coût moins élevé et une durée de bail plus long, 3 ans. La loi qui le régit il est très strict et offre une meilleure protection envers le locataire. Une location meublée, quant à elle, est idéale pour une durée plus courte, 12 mois. Elle peut être révisée à 9 mois pour le cas d’un étudiant. Il n’est soumis à aucune règle juridique, mais le propriétaire passe un accord amiable avec le locataire. Ce genre de bail est avantageux pour les deux parties. En effet, le propriétaire peut profiter de son bien et effectuer des travaux tandis que le locataire n’a pas à payer de loyer durant ce temps.

Autres formes de location : location saisonnière et colocation

Une location saisonnière est souvent une autre forme de location meublée comme elle est conclue pour une courte durée. Elle consiste à louer une maison ou un appartement à des personnes qui sont de passages dans la région ou à des vacanciers pour une région touristique. Elle n’est régie par aucune réglementation, mais résulte de la volonté des parties contractantes. Enfin, on a la colocation qui est une autre forme de partage de logement comme la sous-location. Le contrat de bail est signé entre un propriétaire et deux ou plusieurs locataires. L’objectif de la colocation est le partage de la jouissance d’un logement et du loyer entre ces locataires.

Comment organiser un état des lieux ?
Mon locataire ne paie plus son loyer : quels sont les recours possibles ?